Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Autres navigateurs

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 5 septembre 2008

Soirée bières, bis repetita

15 jours déjà depuis le dernier billet! Il est temps de refaire une soirée bière, amis du libre parisiens et fans de Mozilla tous les détails sont dans le billet précédent:

Soirée bières entre mozilliens ce soir à Paris!

samedi 4 novembre 2006

Sites pour Développeurs d'Opera

Opera a créé un site pour développeurs web voulant utiliser leur plateforme:

Dev.Opera (follow the standards, break the rules)

Je rappelle que nous avons notre propre portail pour développeurs, le Mozilla Developer Centre, disponible en français et qui a d'ailleurs besoin de traducteurs.

vendredi 3 novembre 2006

Mon installation d'IE7

Suivant les préceptes de Sun Tzu ;), j'ai installé IE7.

Je n'ai pas noté de différences flagrantes avec les versions betas précedentes à part que c'est en français (avec des erreurs de traduction assez grosses d'ailleurs, on devrait leur prêter Filip, Cédric et Benoit :) ). L'installation a pris plus d'une demi-heure, avec redémarrage, validation de ma version de windows, téléchargement des mises à jour... C'est long et contraignant pour juste installer un navigateur.

L'interface est à mon avis anti-ergonomique à souhait, avec des onglets énormes (ça va, on a compris que vous avez enfin mis des onglets 5 ans après les autres ;) ), on ne peut pas bouger les boutons et ils ont eu l'idée bizarre de mettre les boutons de navigation à gauche et le bouton de retour à l'accueil à droite, vive le zig-zag à la souris. Il y a des boutons partout, le gestionnaire de modules complémentaires est un truc d'informaticien masochiste, je ne comprends pas que ça se retrouve dans un produit grand public. J'ai déjà trouvé une demi-douzaine de nouveaux bugs d'interface (comme "afficher la source" qui ne fait rien, des favicons qui ne sont pas celles du site visitées, le passage en mode "icone sans texte" qui marche aléatoirement quand il y a plusieurs onglets ouverts...). Enfin bref, si au niveau fonctionnalités c'est une nette amélioration, au niveau ergonomie c'est à mon avis une grosse régression par rapport à IE6 et ça sent le produit où les plâtres ne sont pas encore secs.

Effet colatéral du double effet IE (navigateur et modification du système), les bases de données sur notre disque réseau sont désormais bloquées à l'ouverture car jugées non sûres... J'ai dû chercher une autre demi-heure et finalement j'ai trouvé dans les options internet la case permettant d'ouvrir du contenu "actif" sur mon propre réseau local. Je pense que beaucoup de PME qui auront IE7 en mise à jour automatique vont avoir comme nous une drôle de surprise et je ne suis pas sûr qu'ils feront la relation 'l'accès à ma base de donnéess sur mon disque réseau local est bloquée par windows' <--> 'il faut chercher dans les options Internet".

Dans l'ensemble je n'ai trouvé que deux points où IE a de véritables avantages concurrentiels par rapport à Firefox, le zoom global (qu'on aura avec Cairo dans Firefox 3) et la prévisualisation avant impression qui est mieux foutue que dans Firefox, ce qui en fin de compte est assez logique pour le leader mondial des logiciels bureautiques mais dont on devrait s'inspirer. Comme je le pensais et les premiers chiffres de téléchargements l'indiquent (3 millions de téléchargements d'IE7 en 4 jours, 2 millions de Firefox 2 en seulement 24h), les utilisateurs actuels de Firefox n'ont pas de raison de passer à IE7 qui en est au niveau fonctionnalité à en gros Firefox 1 mais avec une interface graphique vraiment tordue à mon avis et des panneaux d'options d'une complexité hallucinante. La force d'IE7 est bien sûr qu'il sera installé chez vous par Microsoft automatiquement, mais en fin de compte, on doit déjà affronter une situation similaire avec IE6, je ne pense donc pas que cela change fondamentalement la donne pour Mozilla ou Opera qui doivent gagner des utilisateurs dans ce contexte depuis toujours.

Finalement, en dehors du retard technologique du moteur d'IE, le principal reproche que je ferais à IE7 est d'être un logiciel de compromis pensé pour le marché et pas pour l'utilisateur, ce qui est une différence assez importante. Le lancement d'IE7 est non seulement une arme marketing destinée à freiner le développement des navigateurs alternatifs (Firefox le premier), mais aussi un outil destiné à vendre du Vista et à reprendre les rennes technologiques du web afin de l'empêcher d'être dissociable du portefeuille produits de Microsoft.

mardi 8 août 2006

Swift: Navigateur Webkit pour Windows

Le premier navigateur basé sur WebKit (moteur de rendu de Safari) pour Windows vient d'être présenté. GetWebKit-Swift, est encore une version très préliminaire, il lui manque encore beaucoup de fonctions pour en faire un navigateur réellement utilisable, mais c'est le premier à permettre de voir ses pages dans un moteur basé sur khtml sur Windows, ce qui est très appréciable pour les tests.

Capture écran (on peut voir qu'il a encore du mal avec l'UTF8 mais la mise en page CSS est parfaitement respectée) :

jeudi 27 juillet 2006

IE7 sera livré via Windows Update

Microsoft a annoncé qu'Internet Explorer 7 serait déployé sur l'ensemble des postes sous XP en tant que mise à jour critique via Windows Update en fin d'année (http://blogs.msdn.com/ie/archive/2006/07/26/678149.aspx).

On peut en déduire déjà trois évidences:

  • IE6 disparaitra très rapidement
  • Les CSS déjà très utilisées vont l'être encore plus (de nombreux bugs d'IE6 dans ce domaine sont corrigés), les PNG avec canal alpha vont aussi être plus utilisés
  • On va voir énormément de sites refaits pour supporter IE7

Du point de vue du développeur web, c'est une bonne chose car IE7 respecte mieux les CSS que IE6, donc ça va faciliter le boulot de pas mal de monde. Du point de vue du défenseur de Firefox et des alternatives que je suis, je suis un peu gèné de voir un monopole avoir le pouvoir de mettre à jour automatiquement une application majeure sur quasiment tous les PC dans le monde. La mise à jour automatique est une bonne chose, ce qui me dérange c'est que même si vous n'utilisez pas IE, vous recevrez cette mise à jour, les concurrents ne bénéficient pas de cette facilité. Alors que Mozilla ou Opera doivent redoubler d'ingénuité pour faire découvrir aux utilisateurs la simple existence de leur navigateur et les inciter à l'essayer, Microsoft lui n'a quà appuyer sur un bouton pour que des centaines de millions d'utilisateurs reçoivent une nouvelle version...

IE7 sur XP a pour moi un double objectif, tout d'abord cesser de perdre des parts de marché en faveur de Firefox, et ensuite faire patienter les utilisateurs de Windows attendant Vista en leur donnant un os à ronger d'ici là. Le risque est évidemment de limiter l'intérêt même de Vista en donnant IE7 aux clients actuels possédant XP.

IE7beta 3 est "feature complete" et une beta4 sortira en septembre, probablement un peu avant la sortie de Firefox 2. La majorité des utilisateurs actuels de Firefox n'auront aucun intérêt à revenir sur IE (il reste très en dessous de Firefox 2 tant au niveau technologique que de l'extensibilité), par contre il sera probablement beaucoup plus difficile de convaincre les utilisateurs finaux de passer d'IE7 à Firefox 2 car IE7 jouira de l'effet de nouveauté (effet dont a bénéficié Firefox 1) et d'une présence médiatique énorme.

La promotion de Firefox devra donc se faire de manière plus active et probablement moins "globale" qu'aujourd'hui, en d'autres termes, il faudra probablement attaquer le marché des navigateurs niche par niche et avoir un discours adapté à ces niches. On ne convainc pas le développeur web de la même manière que le grand public, et surtout, on aurait tort de croire que le grand public est une cible homogène, elle est au contraire bien plus hétérogène que la cible des développeurs web. Il y a du pain sur la planche, la fin de l'année et le début 2007 sera une période intéressante pour le libre du point de vue de la communication.

mercredi 21 juin 2006

actu des autres navigateurs

  • Flock 0.7 est sorti mais j'ai pas testé, je ne pense pas être exactement la cible d'utilisateurs "sociaux" recherchée mais si je trouve le temps, je verai si j'ai tort, de toutes manières c'est basé sur Firefox donc ça ne peut être que bien :)
  • Camino 1.0.2 est sorti
  • opera 9 est sorti, excellent moteur, je ne testerai donc plus mes sites dans Opera 8+, opera affiche toutes mes pages comme Firefox donc ça m'arrange :) Peut être qu'un jour je dirai "je ne testerai plus mes pages dans IE6" ;)
  • Un des développeurs clefs d'IE a donné une interview sur un blog dédié à la sécurité: Matasano Interviews IE Lead PM Christopher Vaughan. C'est assez intéressant de voir qu'il justifie le peu de sécurité d'IE6 il y a 6 ans par le fait que la délinquance du net était marginale à l'époque et qu'ils ne s'en étaient pas plus soucié que ça... En dehors du fait que le concurrent écrasé de l'époque (Netscape) avec les mêmes données avait lui vu plutôt juste question sécurité, on pourra aussi se demander si la délinquance du web (virus dans les pages, espiogiciels et autres nuisances) aurait connu un tel essor si le navigateur en situation de quasi monopole n'était pas aussi facilement exploitable à distance? Y aurait-il une explosion du nombre de cambriolages si Lapeyre faisait des portes avec des verrous en balsa ?

mardi 21 mars 2006

Petit tour d'IE7beta2 ("layout complete")

Microsoft vient de mettre à la disposition du public une version beta publique d'IE7beta2. Cette nouvelle beta a un intérêt particulier car elle est "layout complete", c'est à dire que le moteur de rendu n'évoluera plus entre cette version beta et la version finale qui sortira probablement au dernier trimestre de cette année (en gros quand Firefox 2.0 sortira).

Je fais donc un petit tour du logiciel et je vous donne mes premières impressions.

Lire la suite...

jeudi 3 novembre 2005

Des nouvelles d'IE7

Quelques infos glanées par Molly lors d'une réunion du Wasp avec Microsoft sur IE7, on y a apprend/confirme que :

  • Les sélecteurs css enfants et d'attributs marcheront
  • le positionnement fixe aussi
  • il y aura support de la transparence PNG
  • le prologue xml ne fera plus passer IE en mode quirks
  • meilleur support d'object mais pas encore pour les images
  • le contenu généré ne sera pas encore supporté
  • IE7 ne réussira pas le test acid2 (Firefox 1.5 non plus même si on est beaucoup plus avancés, ça sera pour la prochaine version de Firefox)
  • XAML c'est vraiment windows-only et ça le restera

jeudi 20 octobre 2005

DrOrca, une version d'Avant Browser motorisée Gecko

L'équipe d'AvantBrowser est en train de préparer une version de leur navigateur n'utilisant plus le moteur d'internet Explorer mais celui de Firefox 1.5 :

(cliquer sur l'image)

Dans l'ensemble c'est un AvantBrowser classique, il y a quelques options sympatiques comme la miniaturisation dans la barre de tâche, une icône pour passer d'un onglet à l'autre. L'interface est très réactive (mais moche à mon goût), c'est intéressant comme remplacement de Kmeleon sur des petites configs, d'autant plus qu'il est en français.

Je n'accroche pas trop à ce navigateur beaucuoup trop proche de l'interface IE à mon goût,mais je pense qu'il attirera ceux qui ne n'accrochent pas à Firefox justement.

Version Beta de DrOrca

mardi 30 août 2005

Aujourd'hui, Opera rase gratis

Opera offre des licences pour leur navigateur à tous ceux qui le demande aujourd'hui uniquement :

Opera party

Joli coup marketing !

EDIT : je viens de me rendre compte que j'ai choisi exactement le même titre qur Blogzinet , marrant :)

dimanche 31 juillet 2005

IE7 ne changera probablement rien à l'adoption de Firefox (2ème partie)

Il y a quelques mois, quelques mois après la sortie de la première version grand public de Firefox (et l'énorme succès qu'elle a eu et continue d'avoir) Microsoft annonçait qu'il changeait de stratégie et allait finalement moderniser son navigateur après 4 ans d'abandon quasi total de ce logiciel par son éditeur.

L'explosion de Firefox, en particulier en Europe, a forcé la plus grosse enteprise d'informatique dans le monde à changer de stratégie -/* ceci si on excepte IBM qui est le véritable n°1 en chiffre d'affaires mais dont les parts de marché sont plus réparties sur des secteurs industriels un peu éloignés de nos préocupations de simples utilisateurs (informatique militaire, aérospatiale, supercalculateurs, modéélisation du climat...)*/-.

Quelles conséquences sur Firefox ? Il est clair que ce revirement aura des conséquences et j'avais déjà écrit à ce sujet il y a quelques mois. Aujourd'hui qu'une première beta d'Internet Explorer 7 est sortie, il est temps de voir si la situation a changé et vers quoi se dirige le marché des navigateurs.

Tout d'abord, précisons tout de suite que la beta 1 d'internet explorer 7 n'est pas téléchargeable. Seuls quelques beta-testeurs triés sur le volet y ont accès. Je me fie donc aux rapports de ces beta testeurs pour vous parler des nouveautés d'IE7 et en tirer quelques conclusions sur l'avenir du web.

Le fait que cette version de test soit uniquement réservée à un carré de testeurs choisis par Microsoft est une déception, on est assez loin de ce que nous annonçaient les services de communication de Redmond. Nous sommes passés d'un "IE7 (beta) disponible cet été" à un "IE7beta1 disponible uniquement à quelques testeurs partenaires, en attendant une beta 2 et une version finale dont la date de sortie est inconnue". Bien entendu, ce n'est pas choquant en soit, ce qui est un peu "limite", c'est d'avoir entretenu pendant plusieurs mois la rumeur d'un IE7beta utilisable et téléchargeable cet été.

Quelles nouveautés dans IE7 ? Voici une liste de ce que l'on découvre :

  • les onglets
  • un mécanisme antiphishing
  • un support simple de RSS
  • un champ de recherche
  • un gestionnaire d'"add-ons" (un peu comme les extensions de Firefox)
  • deux bugs CSS corrigés + la transparence des images PNG
  • la gestion des noms de domaines internationaux

En résumé donc, des choses que propose déjà firefox depuis très longtemps (sauf l'antiphishing prévu pour la prochaine version). L'interface est clairement copiée sur Firefox et Safari, même le menu contextuel des onglets est une copie conforme à l'emplacement des séparateurs près, du menu contextuel de Firefox.

Un ravalement de façade clairement destiné à séduire ceux qui sont passés récemment à firefox. Pour le moment il ne s'agit d'ailleurs que d'un ravalement de façade, les changements dans le moteur de rendu ne valent même pas la peine d'être mentionés. Au point que les développeurs d'IE se sont littéralement fait incendier à ce sujet dans la blogosphère ! Il est vrai que proposer une interface moins aboutie que celle de Firefox sans aucun changement de moteur est un peu curieux. S'il n'y a pas de changement de moteur, le fan d'IE aura bien plus intérêt à installer Maxthon, véritable concurrent de firefox du point de vue de l'ergonomie et des fonctionnalités. Celui qui cherche un moteur plus moderne en plus, aura intérêt à passer à Firefox (ou Opera).

Face à l'avalanche de critiques provoquées par la pauvreté des améliorations du moteur d'IE7beta1, le responsable de projet a posté un message sur le IE Blog expliquant tous les changements de moteur qui sont prévus pour la version IE7 finale. En gros, il nous promet la correction de quasiment tous les bugs CSS d'IE et il reconnaît que le support actuel est pourri. Bravo pour cette preuve d'honnêteté ! C'est un changement radical d'attitude chez Microsoft, qui refusait jusqu'à présent de reconnaître les bugs CSS majeurs d'IE.

Par contre on est tout de même en droit de s'interroger sur cette annonce. Vu les changements annoncés dans le moteur, à quoi sert cette version IE7b1 ? Les changements de fonctionnalités sont en définitive relativement mineurs, ce n'est essentiellement qu'un relookage d'IE6 avec quelques options de sécurité en plus. Les personnes réellement visées par une beta de navigateurs sont les développeurs web qui ont une préocupation importante : quelle gueule ont leurs sites dans IE7 ? La IE7b1 ne répond pas à cette question, c'est une démonstration de ce qu'apportera IE7 à l'utilisateur final du point de vue de l'interface mais l'utilisateur final n'a pas accès à cette beta... Bizarre. On a vraiment l'impression que cette beta ne sert qu'à une chose, montrer que Microsoft est encore dans la course et est capable de rattraper la concurrence. Il y a une contradiction flagrante entre les objectifs annoncés par Microsoft pour cette beta1 et ce qui a été (trop vite ?) livré :

This release is intended to enable developers to begin to test the new browser for compatibility with their applications and Web sites. Therefore, many of the important changes in beta 1 are at a “plumbing level” of Internet Explorer and therefore will not be as evident to end users

Il faudra donc attendre la beta2 pour réellement savoir à quoi s'attendre. Les promesses faites hier quant aux améliorations du moteur sont importantes (et excellentes du point de vue des standards !), mais s'ils ont mis 6 mois pour cette beta 1, combien de temps mettront ils pour la beta 2 qui intègre les véritables changements du moteur? Combien de temps ensuite pour la version finale ? Il y a un certain flou artistique concernant la configuration minimale, le IEBlog parle de XPSP2 alors que Ballmer a annoncé en mai dernier qu'IE7 serait livré avec SP3. IE7 sera-t'il disponible pour les utilisateurs de SP2 ou bien faudra-t'il accepter SP3 (avec probablement Windows Media Player 11) ?

En supposant qu'IE7 sorte avec toutes les améliorations annoncées sur le IEBLOG d'ici la fin de l'annéee, quel serait l'impact sur le web et Firefox ?

  1. De très nombreux webmestre créeront des sites "optimisés pour IE7", PNG transparents, menus avec position:fixed, formulaires plus beau etc.
  2. De nombreux sites seront mis à jour pour être compatibles avec IE7
  3. La navigation par onglets deviendra la "norme", tous les navigateurs actuels l'implémentant par défaut
  4. Les flux RSS seront encore plus utilisés qu'auparavant et avec eux, les sites d'actualités et autres carnets web
  5. Au moins 40% des utilisateurs n'auront pas accès à IE7 (toutes les versions précédentes à WinSP2 + tous les autres OS)

Les conséquences pour Firefox seraient donc dans l'ensemble plutôt positives. Un web plus proche des standards mettrait précisémment en valeur les points forts du moteur de Firefox et tous ces sites (heureusement peu nombreux dans le web francophone) incompatibles avec Firefox car écrits spécifiquement pour IE4 devront se remettre en question pour supporter IE7.

La sortie d'IE7 provoquera sans nul doute une certaine remise à niveau du web et fera disparaître l'un des freins à l'utilisation de Firefox : les sites mal écrits (euphémisme...) qui s'affichent mal dans un navigateur respectant les standards.

On peut aussi penser qu'une partie des utilisateurs actuels de Firefox qui étaient passés précisémment à celui-ci pour sa gestion des onglets passeront à IE7, mais je ne pense pas que cela représente un pourcentage important puisque d'une part pour passer à IE7 ils devront avoir la configuration minimale exigée par celui-ci et que d'autre part, s'ils sont passés à Firefox pour les onglets et le bloqueur de popups, ils le conserveront probablement pour les autres avantages qu'il apporte et qu'ils auront découvert en l'utilisant (extensions, thèmes...).

Par ailleurs, lorsqu'IE7 sortira, Firefox 1.5 sera lui aussi sorti, avec un moteur incorporant près de deux ans de développements par rapport au moteur actuel et tout un jeu de nouvelles technologies lui ouvrant de nouveaux horizons, en particulier dans le monde de l'entreprise (XForms, SVG, E4X...).

Dans l'ensemble, je ne change donc pas d'avis sur IE7, dans le meilleur des cas ce sera une mise à jour insuffisante et trop tardive pour récupérer les parts de marché perdues. Ceux qui restent avec IE6 en attendant IE7 le font pour des raisons plus idéologiques qu'autre chose (comme ceux qui refusent d'utiliser quoi que ce soit provenant de Microsoft) et ne seraient donc jamais passés à un autre navigateur. Ceux qui utilisent déjà Firefox ne veront probablement pas l'intérêt de revenir à IE alors qu'il n'offre qu'une partie des avantages de Firefox et qu'il sera complètement dépassé en comparaison avec Firefox 1.5. Ce sont surtout les nouveaux venus à l'informatique achetant une machine qui découvriront IE7 directement installé sur leur machine qui l'utiliseront. Les marges de progression de Firefox sont donc encore énormes (rappelons que l'objectif de firefox n'est PAS d'avoir 90% du marché, mais une part de marché suffisamment importante pour préserver un web ouvert à tous, part de marché que j'estime personnellement à 30%).

lundi 18 avril 2005

nouveaux navigateurs

Ce week end c'était la sortie de Firefox 1.0.3 (mise à jour de stabilité et de sécurité seulement), aujourd'hui on a :

  • la sortie de Opera 8
  • la sortie de Safari 1.3

Ceux qui disaient il y a encore un an que la guerre des navigateurs était terminée et qu'il n'y avait plus d'innovation dans le secteur ont l'air bien cons aujourd'hui ! En un an si on cumule les mises à jour de Firefox, Opera et Safari on a bien du voir une vingtaine de versions.

Apparemment David Hyatt (Safari) pourrait être le premier à faire passer à son navigateur le test Acid2, Safari serait alors lee navigateur avec le meilleur support CSS actuel (en attendant Firefox 1.1 dans un mois bien sûr ;) ). Il a rajouté le support XSLT, un meilleur support du DOM (getComputedStyle en particulier) et a grandement amélioré les performances javacript.

D'ici un an je pense que les trois navigateurs modernes (Opera/Firefox/Safari) auront une avance technologique considérable sur IE6. Ces trois navigateurs ont un support CSS exceptionnel et un support du DOM de plus en plus puissant. A eux trois ils représenteront une force motrice importante pour les applications riches basées sur la manipulation du DOM (et largement initié par Google avec Gmail, google maps et autres technologies popularisant les interfaces client riches).

lundi 21 mars 2005

Nouveau site pour Camino

Tout le projet Camino est désormais centralisé sur un site à part géré par la communauté de développeurs travaillant desus :

Nouveau site Camino

(Camino est un projet parallèle à Firefox pour les utilisateurs de MacOSX, il n'utilise pas de XUL donc ne bénéficie pas des extensions, par contre c'est une application entièrement native offrant une meilleure intégration avec MacOSX).

jeudi 17 février 2005

IE7, communiquer plutôt qu'innover...

Bill Gates l'a annoncé, il y aura cet été une version beta de la prochaine version d'Internet Explorer, version que l'on suposera être appelée la 7.

Qu'est-ce que ça change pour Firefox et Mozilla en général ? Techniquement pas grand chose à vrai dire... La seule différence que nous commençons à voir est au niveau de la communication car il est évident que techniquement IE7 a tout l'air d'être un pétard mouillé destiné uniquement à décourager les utilisateurs actuels de passer à la concurrence.

Cela fait des années qu'IE n'a pas connu de mise à jour réelle. Le seul semblant de mise à jour du produit a eu lieu en septembre dernier, sa sécurité a été renforcée avec la sortie de XP2. Le produit a t'il changé ? Absolument pas. Affiche t'il les pages web plus rapidement ou mieux ? non. L'utilisateur a t'il enfin accès à certaines des fonctionnalités de base que l'on est en droit d'attendre d'un navigateur moderne ? non, enfin si, il y a enfin un bloqueur de popups, un peu faible pour un produit supposé être le dernier cri de la technologie du leader mondial de l'informatique...

Et surtout, cette mise à jour profite t'elle à tous ? Certainement pas! Si vous voulez un navigateur plus sûr, achetez Windows XP-SP2, rien pour les utilisateurs de Windows 2000 ou de Windows 98/Me. Vous voulez un navigateur moins buggué ? Achetez-nous une licence Longhorn...

Si l'on regarde un peu en arrière, il est intéressant de voir quel a été dans les faits la politique de Microsoft concernant son navigateur :

  1. Netscape crée le premier vrai navigateur grand public et avec lui le web explose. Microsoft ne croit pas dans le réseau internet (et donc au web), son cheval de bataille est son propre réseau, appelé MSN, il reste donc hors course pendant que Netscape, première statup, grossit à pas de géant.
  2. Microsoft se rend compte qu'il a misé sur le mauvais marché, il transforme son réseau MSN en fournisseur d'accès et de contenu pour le réseau Internet et fait donc un virage à 180°. Le web est la nouvelle grande révolution informatique et le navigateur pourrait concurrencer directement les applications Microsoft, on commence à parler des "web applications"
  3. des milliards sont injectés dans la division internet de Microsoft et Internet Explorer 4 sort, gratuit, intégré à l'OS. Son support des standards W3C est bien meilleur que celui de Netscape et Microsoft le fait savoir bien fort.
  4. Le navigateur est désormais intégré à Windows, IE5 sort, un très bon produit avec un excellent support CSS pour l'époque. Il est plus facile de faire des pages web pour IE que pour Netscape, le web devient "optimisé pour IE5+". Le marché dont vivait Netscape disparaît, la fin est proche.
  5. IE5.5 puis 6 sortent, nous sommes en 2001, les parts de marché de Netscape deviennent assez marginales pour que Microsoft n'ait plus à s'en soucier. Le développement d'IE est stoppé, ses développeurs vont voir ailleurs, que ce soit dans d'autres divisions de Microsoft ou chez ses concurrents.
  6. 2002 : La version Unix d'IE est abandonnée, les surfeurs unixiens sont donc invités à passer sous windows
  7. 2003 : La version Mac d'IE est abandonnée, les surfeurs mac sont donc invités à passer sous windows
  8. 2004 : Microsoft décrète que le navigateur est désormais une "commodity", c'est à dire qu'il n'a plus aucune importance puisqu'il n'existe plus qu'un seul navigateur pour un seul système et que c'est le web qui s'adapte au navigateur et plus le navigateur qui suit les règles du web, les autres produits sont tellement marginaux qu'ils disparaîtront. Plus de nouveau navigateur chez Microsoft, la guerre des navigateurs est terminée, les prochaines améliorations à IE se verront uniquement dans le prochain système d'exploitation de Microsoft, Longhorn. En d'autres termes, les internautes n'ont pas besoin d'un meilleur navigateur pour leur système, s'ils veulent un meilleur navigateur il faudra acheter le successeur de Windows XP, le navigateur est devenu un argument de vente pour le prochain OS de Microsoft.

Voilà où nous en étions il y a un an encore, mais à cette équation commerciale il manquait une inconnue : Firefox 1.0. Après des années de travail, une armée de développeurs, beta testeurs et utilisateurs ont créé un produit techniquement très supérieur à IE dans à peu près tous les domaines. Firefox propose aux développeurs le meilleur des moteurs de rendu et aux utilisateurs la meilleure et la plus évolutive des interfaces. En quelques mois des millions d'utilisateurs ont choisi de passer à Firefox, les parts de marché d'Internet Explorer baissent et ça pour Microsoft c'est une nouveauté.

Quelle est la réaction du géant ? Remonter une équipe de développement, créer un blog ou ces développeurs communiquent (ils ne disent rien d'intéressant techniquement... ils communiquent), réouvrir une section technique pour IE dans le portail microsoft où on peut trouver des articles de 2001 (datant de la sortie d'IE6) et aujourd'hui ils annoncent une beta d'IE7 pour cet été. Et surtout, surtout, ils communiquent ce message :"Ne partez pas, on a changé d'avis, vous allez l'avoir votre mise à jour d'IE !" ;)

Soyons clairs, une beta d'IE7 c'est une bonne nouvelle pour le web, tout ce qui peut faciliter le boulot des développeurs web (moins de bugs) et améliorer le confort du surfeur est bon. Donc un IE7 avec des onglets et un meilleurs support des langages web cet été ? désolé, ça n'arrivera pas. Il s'agit d'une beta, et chez microsoft une beta d'un produit c'est rarement public. Une poignée de testeurs triés sur le volet y auront sans doute accès, mais l'utilisateur final n'utilise pas de betas. Les développeurs web alors ? Microsoft évite habilement de répondre à LA question des développeurs web: le support des standards d'IE7. S'il est possible de faire subir un lifting à un navigateur en lui ajoutant par exemple un gestionnaire de téléchargement, des onglets (quoique chez MS apparemment ils en veulent pas) ou en intégrant des outils annexes, on ne refait pas un moteur de rendu de navigateur en 6 mois. Le temps de remettre les entrailles d'IE à jour techniquement (si c'est possible sans une réécriture complète du logiciel, ce qui reste à voir...), Longhorn sera sur les étagères de la FNAC.

Lorsqu'IE7 sera *réellement* disponible, Firefox en sera probablement déjà à sa version 2.x (et Opera à la version 10), la barre sera placée beaucoup plus haut. De plus, dans le meilleur des cas, IE7 ne sera disponible que pour Longhorn et XP-SP2, car si la beta est annoncée comme compatible avec SP2, rien ne dit que ce sera le cas pour la version finale.

Microsoft est en plein rétropédalage et leur marketing de crise est en effervescence, il leur faut absolument stopper la progression de Firefox. Le navigateur n'est pas important, mais le marché si. La politique internet de Microsoft dépend largement de sa capacité à contrôler et diriger l'innovation sur le web, perdre le contrôle du marché c'est perdre sa capacité à imposer sa vision du marché.

En attendant un très lointain (hypothétique?) IE7, n'hésitez pas à télécharger la version 1.0.1 de Firefox qui sortira en fin de semaine prochaine, en attendant la prochaine version majeure, Firefox 1.1 final, qui sortira en juin. Pas une beta, pas un logiciel limité à une petite minorité d'utilisateurs de Windows XP2, non, nous faisons des logiciels pour tous et nous ne vous snoberons pas si vous utilisez encore windows 98, vous aussi vous avez droit à un navigateur moderne, on pourra même vous le proposer en catalan ou en breton ;)

Qu'on se le dise, la deuxième guerre des navigateurs a commencé!

mercredi 12 mai 2004

Opera 7.5 a un bon moteur

La fin de semaine dernière, j'ai aidé mon amie à faire son nouveau site web (sémantique HTML, CSS, un peu de javascript et de PHP). Le site commence a avoir fière allure (sortie mi-juin ;-) ) et comme d'habitude, il a fallu vérifier en permanence pendant le développement des feuilles de styles que ça passait sous IE6. Conclusion, il y a pas mal de bidouilles pour envoyer des règles spécifiques à Internet Explorer et beaucoup de temps perdu.

Aujourd'hui, je visite le site sur Opera 7.5b, nous ne l'avions pas du tout fait, Opera n'étant même pas installé sur le PC sur lequel nous avons bossé. Résultat des courses, l'affichage est impeccable, identique à Gecko, il n'y aura absolument aucune retouche à apporter. Félicitations aux développeurs d'Opera qui ont grandement amélioré le moteur depuis la version 7.23 !!

Mise à jour : Et pendant que je dis du bien de la beta, la version 7.5 finale d'Opera est sortie :-)

jeudi 3 avril 2003

Opera 7.1

Ok, plus d'infos. Tout d'abord Opera 7.1 beta est disponible pour linux :
http://snapshot.opera.com/unix/intel-linux/383-20030403-7.1.0-TP3/
, ensuite, voici la liste des choses qui me paraissent intéressantes. Je ne m'attarde pas sur les changements dans le module courrier qui ne m'intéressent pas :

  • gestionnaire de cookies
  • "Wand manager" je suppose que c'est un gestionnaire de mot de passe
  • Nouveau panneau des téléchargements
  • Les préférences sont réorganisées
  • Améliorations dans la gestion des signets
  • gestion des pages .shtml (il était temps !)
  • exportation des signets vers un fichier html (là aussi il était temps, ça va réduire une rubrique de ma FAQ !)
  • Apparemment un équivalent de la fonction "snapback" de Safari permettant de revenir à la racine du site
  • support de @media handheld

vendredi 7 mars 2003

camino 0.7

Ca y est, Camino 0.7 (ex Chimera) est disponible sur le serveur FTP : camino. Ca fait plaisir de voir que les problèmes de copyright sur le nom du navigateur qui avaient bloqué le projet sont maintenant résolus et que la compétition avec Safari peut reprendre ;-). Les changements sont là : Camino release notes

mardi 4 mars 2003

de Chimera à Camino

Chimera n'est plus, vive Camino ! Apparemment les sevices juridiques d'AOL ont finalement donné leur feu vert pour le nouveau nom du navigateur pour MacOSX, ce sera Camino. Pour ceux qui ne le savaient pas, le développement de Chimera était bloqué par une plainte concernant le nom du navigateur, déjà déposé par quelqu'un. Phoenix se trouve d'ailleurs dans la même situation. La page "News" de Chimera/Camino vient d'être modifiée et une version 0.7 est annoncée, mais les liens pointent encore vers les fichiers 0.6.

mercredi 26 février 2003

Opera 7.02

Nouvelle version d'Opera, la 7.02 est une correction de bugs (stabilité, polices internationales). Pour l'instant en anglais et japonais, autres versions localisées à venir prochainement.