Un intéressant billet de Joel Spolsky :

How Microsoft Lost the API War