IE7 ne changera probablement rien à l'adoption de Firefox (2ème partie)

Il y a quelques mois, quelques mois après la sortie de la première version grand public de Firefox (et l'énorme succès qu'elle a eu et continue d'avoir) Microsoft annonçait qu'il changeait de stratégie et allait finalement moderniser son navigateur après 4 ans d'abandon quasi total de ce logiciel par son éditeur.

L'explosion de Firefox, en particulier en Europe, a forcé la plus grosse enteprise d'informatique dans le monde à changer de stratégie -/* ceci si on excepte IBM qui est le véritable n°1 en chiffre d'affaires mais dont les parts de marché sont plus réparties sur des secteurs industriels un peu éloignés de nos préocupations de simples utilisateurs (informatique militaire, aérospatiale, supercalculateurs, modéélisation du climat...)*/-.

Quelles conséquences sur Firefox ? Il est clair que ce revirement aura des conséquences et j'avais déjà écrit à ce sujet il y a quelques mois. Aujourd'hui qu'une première beta d'Internet Explorer 7 est sortie, il est temps de voir si la situation a changé et vers quoi se dirige le marché des navigateurs.

Tout d'abord, précisons tout de suite que la beta 1 d'internet explorer 7 n'est pas téléchargeable. Seuls quelques beta-testeurs triés sur le volet y ont accès. Je me fie donc aux rapports de ces beta testeurs pour vous parler des nouveautés d'IE7 et en tirer quelques conclusions sur l'avenir du web.

Le fait que cette version de test soit uniquement réservée à un carré de testeurs choisis par Microsoft est une déception, on est assez loin de ce que nous annonçaient les services de communication de Redmond. Nous sommes passés d'un "IE7 (beta) disponible cet été" à un "IE7beta1 disponible uniquement à quelques testeurs partenaires, en attendant une beta 2 et une version finale dont la date de sortie est inconnue". Bien entendu, ce n'est pas choquant en soit, ce qui est un peu "limite", c'est d'avoir entretenu pendant plusieurs mois la rumeur d'un IE7beta utilisable et téléchargeable cet été.

Quelles nouveautés dans IE7 ? Voici une liste de ce que l'on découvre :

  • les onglets
  • un mécanisme antiphishing
  • un support simple de RSS
  • un champ de recherche
  • un gestionnaire d'"add-ons" (un peu comme les extensions de Firefox)
  • deux bugs CSS corrigés + la transparence des images PNG
  • la gestion des noms de domaines internationaux

En résumé donc, des choses que propose déjà firefox depuis très longtemps (sauf l'antiphishing prévu pour la prochaine version). L'interface est clairement copiée sur Firefox et Safari, même le menu contextuel des onglets est une copie conforme à l'emplacement des séparateurs près, du menu contextuel de Firefox.

Un ravalement de façade clairement destiné à séduire ceux qui sont passés récemment à firefox. Pour le moment il ne s'agit d'ailleurs que d'un ravalement de façade, les changements dans le moteur de rendu ne valent même pas la peine d'être mentionés. Au point que les développeurs d'IE se sont littéralement fait incendier à ce sujet dans la blogosphère ! Il est vrai que proposer une interface moins aboutie que celle de Firefox sans aucun changement de moteur est un peu curieux. S'il n'y a pas de changement de moteur, le fan d'IE aura bien plus intérêt à installer Maxthon, véritable concurrent de firefox du point de vue de l'ergonomie et des fonctionnalités. Celui qui cherche un moteur plus moderne en plus, aura intérêt à passer à Firefox (ou Opera).

Face à l'avalanche de critiques provoquées par la pauvreté des améliorations du moteur d'IE7beta1, le responsable de projet a posté un message sur le IE Blog expliquant tous les changements de moteur qui sont prévus pour la version IE7 finale. En gros, il nous promet la correction de quasiment tous les bugs CSS d'IE et il reconnaît que le support actuel est pourri. Bravo pour cette preuve d'honnêteté ! C'est un changement radical d'attitude chez Microsoft, qui refusait jusqu'à présent de reconnaître les bugs CSS majeurs d'IE.

Par contre on est tout de même en droit de s'interroger sur cette annonce. Vu les changements annoncés dans le moteur, à quoi sert cette version IE7b1 ? Les changements de fonctionnalités sont en définitive relativement mineurs, ce n'est essentiellement qu'un relookage d'IE6 avec quelques options de sécurité en plus. Les personnes réellement visées par une beta de navigateurs sont les développeurs web qui ont une préocupation importante : quelle gueule ont leurs sites dans IE7 ? La IE7b1 ne répond pas à cette question, c'est une démonstration de ce qu'apportera IE7 à l'utilisateur final du point de vue de l'interface mais l'utilisateur final n'a pas accès à cette beta... Bizarre. On a vraiment l'impression que cette beta ne sert qu'à une chose, montrer que Microsoft est encore dans la course et est capable de rattraper la concurrence. Il y a une contradiction flagrante entre les objectifs annoncés par Microsoft pour cette beta1 et ce qui a été (trop vite ?) livré :

This release is intended to enable developers to begin to test the new browser for compatibility with their applications and Web sites. Therefore, many of the important changes in beta 1 are at a “plumbing level” of Internet Explorer and therefore will not be as evident to end users

Il faudra donc attendre la beta2 pour réellement savoir à quoi s'attendre. Les promesses faites hier quant aux améliorations du moteur sont importantes (et excellentes du point de vue des standards !), mais s'ils ont mis 6 mois pour cette beta 1, combien de temps mettront ils pour la beta 2 qui intègre les véritables changements du moteur? Combien de temps ensuite pour la version finale ? Il y a un certain flou artistique concernant la configuration minimale, le IEBlog parle de XPSP2 alors que Ballmer a annoncé en mai dernier qu'IE7 serait livré avec SP3. IE7 sera-t'il disponible pour les utilisateurs de SP2 ou bien faudra-t'il accepter SP3 (avec probablement Windows Media Player 11) ?

En supposant qu'IE7 sorte avec toutes les améliorations annoncées sur le IEBLOG d'ici la fin de l'annéee, quel serait l'impact sur le web et Firefox ?

  1. De très nombreux webmestre créeront des sites "optimisés pour IE7", PNG transparents, menus avec position:fixed, formulaires plus beau etc.
  2. De nombreux sites seront mis à jour pour être compatibles avec IE7
  3. La navigation par onglets deviendra la "norme", tous les navigateurs actuels l'implémentant par défaut
  4. Les flux RSS seront encore plus utilisés qu'auparavant et avec eux, les sites d'actualités et autres carnets web
  5. Au moins 40% des utilisateurs n'auront pas accès à IE7 (toutes les versions précédentes à WinSP2 + tous les autres OS)

Les conséquences pour Firefox seraient donc dans l'ensemble plutôt positives. Un web plus proche des standards mettrait précisémment en valeur les points forts du moteur de Firefox et tous ces sites (heureusement peu nombreux dans le web francophone) incompatibles avec Firefox car écrits spécifiquement pour IE4 devront se remettre en question pour supporter IE7.

La sortie d'IE7 provoquera sans nul doute une certaine remise à niveau du web et fera disparaître l'un des freins à l'utilisation de Firefox : les sites mal écrits (euphémisme...) qui s'affichent mal dans un navigateur respectant les standards.

On peut aussi penser qu'une partie des utilisateurs actuels de Firefox qui étaient passés précisémment à celui-ci pour sa gestion des onglets passeront à IE7, mais je ne pense pas que cela représente un pourcentage important puisque d'une part pour passer à IE7 ils devront avoir la configuration minimale exigée par celui-ci et que d'autre part, s'ils sont passés à Firefox pour les onglets et le bloqueur de popups, ils le conserveront probablement pour les autres avantages qu'il apporte et qu'ils auront découvert en l'utilisant (extensions, thèmes...).

Par ailleurs, lorsqu'IE7 sortira, Firefox 1.5 sera lui aussi sorti, avec un moteur incorporant près de deux ans de développements par rapport au moteur actuel et tout un jeu de nouvelles technologies lui ouvrant de nouveaux horizons, en particulier dans le monde de l'entreprise (XForms, SVG, E4X...).

Dans l'ensemble, je ne change donc pas d'avis sur IE7, dans le meilleur des cas ce sera une mise à jour insuffisante et trop tardive pour récupérer les parts de marché perdues. Ceux qui restent avec IE6 en attendant IE7 le font pour des raisons plus idéologiques qu'autre chose (comme ceux qui refusent d'utiliser quoi que ce soit provenant de Microsoft) et ne seraient donc jamais passés à un autre navigateur. Ceux qui utilisent déjà Firefox ne veront probablement pas l'intérêt de revenir à IE alors qu'il n'offre qu'une partie des avantages de Firefox et qu'il sera complètement dépassé en comparaison avec Firefox 1.5. Ce sont surtout les nouveaux venus à l'informatique achetant une machine qui découvriront IE7 directement installé sur leur machine qui l'utiliseront. Les marges de progression de Firefox sont donc encore énormes (rappelons que l'objectif de firefox n'est PAS d'avoir 90% du marché, mais une part de marché suffisamment importante pour préserver un web ouvert à tous, part de marché que j'estime personnellement à 30%).

Commentaires

1. Le lundi 1 août 2005, 08:24 par Vendredi

Merci pour ce compte rendu instructif, Pascal :)

2. Le lundi 1 août 2005, 13:04 par adiGuba

Salut,

Article intérréssant mais j'ai un remarque :

"L'interface est clairement copiée sur Firefox et Safari, même le menu contextuel des onglets est une copie conforme à l'emplacement des séparateurs près, du menu contextuel de Firefox."

Je trouve cette critique un peu facile... En effet, les navigateur ont tous plus ou moins la même interface, et l'utilisation des onglets apporte les mêmes fonctionnalitées sur ces derniers... Il est donc normal que l'on trouve des similitudes...

Au contraire, j'ai l'impression que cette interface décomposé (menu sous l'onglet, barre d'adresse en haut...) est une volonté de se démarquer des autres navigateurs (au détriment de la logique à mon avis...).


Personnellement j'attendais vraiment avec intérêt la sortie d'IE7 (même si j'étais persuadé qu'il ne me ferait pas quitter mon Firefox) et je dois dire que j'ai été très déçu...

Je me demande vraiment si IE7 n'est pas un simple coup de bluff en attendant la venue de XAML...

a++

3. Le lundi 1 août 2005, 13:08 par Sebastien

Pas mal du tout... Sebastien

4. Le mardi 2 août 2005, 20:18 par viktor

Beta1 réservée à la communauté des testeurs bénévoles de MS, mais tout de mm disponible sur les réseaux P2P.
Mais mm avant de te lire j'étais pas pressé de l'essayer !
Comme tu le disais dans ton premier billet MS s'est surtout dépêché de faire l'annonce IE7 pour ralentir l'adoption de Firefox dans le plus pur style de l'attaque par des rumeurs destabilisatrices dites FUD (Fear-Uncertainty-Doubt).
en.wikipedia.org/wiki/FUD

5. Le vendredi 5 août 2005, 23:36 par Webmast76

Je me pose juste une question, mais sur Firefox et l'antiphishing . Ce dernier est prévu pour la version 1.5 ou 2 de FF ?

6. Le samedi 6 août 2005, 09:08 par bluescreen

Si Microsoft a lancé IE7 ce n'etait pas prevu.Mais l'arivee de Firefox a buoleversé leurs plans.L'ajout de RSS et des onglets n'est qu'un rafistolage de IE6 et ce n'est qu'une pale copie de Firefox qui va encore progresser j'espere.

PS:Comment fait on pour rajouter une banniere Firefox sur son site ?

7. Le dimanche 7 août 2005, 19:10 par viktor

Tu insères dans le code de ta page (donc entre deux balises) l'adresse de l'image choisie. Sans oublier le lien hypertexte vers une page pour télécharger Fx.
Le mieux c'est de mettre directement sur ton site une image téléchargée sur le site de Pascal : chevrel.org/mfe/img/fr/
Exemple :
<a href="www.mozilla-europe.com/fr... src="chevrel.org/mfe/img/fr/FR...

8. Le mardi 9 août 2005, 10:03 par mica

Salut,
Perso, IE ne sera plus jamais mon navigateur par défaut et il ne le sera plus jamais sur les ordis que j'installerai. Toutefois j'espère vraiment que la prochaine version corrigera tous les bugs css afin que les webmasters ne perdent plus des heures à tester et à bidouiller pour une compatibilité inter-browser....
Affaire à suivre

9. Le mardi 23 août 2005, 13:40 par elvex

"Ceux qui restent avec IE6 en attendant IE7 le font pour des raisons plus idéologiques qu'autre chose"
On peut rester à IE 6 pour des raisons non idéologiques : la peur de changer, la méconnaissance de ce qu'est un navigateur, et à fortiori des navigateurs alternatifs, ou tout simplement la ça-me-va-très-bien-comme-ça-attitude, etc.

10. Le lundi 31 juillet 2006, 00:29 par Julien

Hélas, la distribution de IE7 via Windows Update condamne firefox à la stagnation puis à la mort par asphixie. Le grand public est venu à Firefix pour les onglets. IE les apporte.
Grand défenseur devant l'éternel de Firefox, je dois admetre qu'on va se prendre une claque. Grosoft communique à mort sur la sécurité. Compte tenu de leur moyens, Firefox va passer en dessous des 10%. A mon avis on va baisser pendant 3-4 ans dans jamais vraimment disparaitre. Et merde...

11. Le lundi 31 juillet 2006, 00:42 par Pascalc

Julien, je serais toi je ne serais pas si pessimiste :)

1 IE7 ne sera pas disponible pour tous, notamment les SP1, Win2000 et XP2 piratés, ce qui veut dire une grosse niche de croissance pour Firefox
2 IE7 reste inférieur à Firefox 2 sur pratiquement tout (à part peut-être l'impression), il n'y a donc aucune raison que les utilisateurs actuels de FF reviennent à IE7, ce sera par contre effectivement plus difficile de convaincre de nouvaux utilisateurs car la différence de fonctionnalités est moins important qu'avant, mais difficile ne veut pas dire impossible ;)
3 Firefox est disponible sur des niches en croissance (Linux/Mac) où IE n'est pas
4 Firefox 3 sera disponible l'année prochaine avec un tout nouveau moteur survitaminé, ce qui rétablira l'écart technologique avec IE7 dont on profite actuellement entre FF1.5 et IE6
5 On est plus en 2002 lorsque Mozilla était minuscule et se battait seul, aujourd'hui Mozilla a deux alliés de poids (Google et IBM) qui ont tout intérêt à promouvoir l'opensource et ne sont pas des PME
6 Les administrations en Europe déploient aujourd'hui de l'open source pour des raisons qui ne sont pas liées uniquement aux fonctionnalités mais aussi au modèle de développement
7 Firefox c'est plus que des onglets :)

12. Le vendredi 4 août 2006, 09:30 par julien

Tu n'as pas tort. Ce sont de bons arguments.
Mon expérience commerciale toutefois me fait dire que les principaus arguments de Firefox face à IE sont (ou plutôt étaient) :

- Sécurité
- Ergonomie gain de temps
- Vitesse
- anti microsoft
- Donwload réduit en taille
- multi système

Pour la sécurité, Microsoft va gagner la bataille. Il faut le concéder, les failles sur Firefox existent (même si ca concerne les extensions le plus souvent).

Pour l'ergonomie, et bien qu'il y ait plus de skins pour firefox, c'est le match nul

Pour la vitesse, c'est franchement kifkif.

Anti-microsoft ? Avec un PDG qui en fait lus contre le sida et la pauvreté que le FMI, ca va être dur. L4image de billou ets excellent aux USA, et ca va pas s'arrêter. Même si c'est calculé, même moi je la boucle. alors être anti trust ou monopole ? Mais Google c'est un monopole, et s'il concurrence Microsoft c'est pas de la philantropie.

Donwload réduit en taille. Avec l'adsl généralisé, l'argument prends de moins en moins d'importance dans le temps.

Multi système... oui, mais alors l'adversaire n'est plus IE mais konqueror, opera ou safari. Est-ce souhaitable?

Bref, les deux navigateurs sont trop similaires l'un à l'autre pour séduire le débutant sur le web, ou la mamie, ou même l'utilisateur éclairé. Ca m'empêchera pas de préférer Firefox.

Reste l'alliance avec Google et IBM.
Certes, mais justement, c'est du business. Il ne font pas ca pour le plaisir.
Les alliances ca va ca vien... A l'époque d'OS2 Warp (et qui était pourtant une base géniale pour le renouveau de grosbill), Microsoft était alllié officiel d'IBM.

A+

Julien.

Propulsé par Dotclear | Thème original par N.Design Studio - Adapté par Pixials et Pierre Van Glabeke

Fil des billets Fil des commentaires