Ubuntu sur Toshiba Satellite M40 - 307

Je viens de changer de portable pour un Toshiba Satellite M40 - 307, je viens d'y installer un double-boot ubuntu et ça a été loin d'être facile (déjà qu'à la base je ne suis pas un linuxien...). Je n'ai trouvé aucune doc traitant ma configuration, le plus gros problème étant la carte graphique (RADEON XPRESS 200M Series SW TCL Generic ), je mets donc dans ce billet le processus fonctionnel que j'ai finalement adopté , ça pourra servir à ceux qui ont acheté la même machine ou bien me servir de pense-bête au cas où je doive répéter l'opération dans l'avenir.

Etape 1 : démarrer avec le livecd de Breezy. Il faut démarrer avec cette option au boot :

live-expert vga=771

Lorsque vous arrivez à la détection automatique de la carte graphique, il ne faut surtout pas dire "oui" mais choisir manuellement sa carte graphique et remplacer "ati" par "vesa". Curieusement le livecd détecte et gère bien ma connexion wifi alors que l'installation de Breezy en a été incapable, il m'a fallu rajouter des paquets via synaptics, ce qui est plutôt stupide car si on a un portable en wifi, on a probablement pas de connexion filaire ethernet...

Etape 2, le partitionnement : Depuis le liveCD il faut lancer Gparted pour repartitionner le disque dur, j'ai choisi cette répartition pour mon 60Go :



hda1, windows ntfs 40Go



hda5, système linux ext3 / 10Go



hda6, dossiers perso ext3 /home 7Go



hda7, swap 1Go

Les partitions ci-dessus sont des partitions logiques, pas physiques.

Etape 3, redémarrer avec le CD d'install et en étant connecté par ethernet à une connexion dhcp (votre routeur en général), il faut démarrer avec cette option au boot :

expert vga=771

Comme pour le liveCD il faut bien penser à démarrer en mode vidéo Vesa sinon vous allez être dans la merde (installation bloquée sur un écran noir). Lorsque vous arrivez au partionnement, il faut choisir l'option de partitionnement manuel, vos partitions crées avec Gparted apparaîtront et vous n'aurez qu'à indiquer que hda5 est / et amorçable, hda6 est /home et hda7 est swap. Pour root ne choisissez pas de mot de passe comme le propose le mode expert, laissez un champ vide. J'ai fait l'erreur de choisir un mdp et ça m'a foutu une merde pas possible par la suite (impossible d'utiliser sudo ni de repasser en mode root).

Etape 4 : installez les pilotes proriétaires d'ATI fglrx, ne prenez pas ceux présents sur synaptics, ils ne gèrent que le 1078x764 comme vesa, hors la résolution du portable est 1280x800. Ils sont aussi les seuls à gérer la 3D avec des perfs correctes (moi je m'en moque, je ne joue pas, mais tant qu'à faire...). Pour installer les pilotes ATI, il faut créer ses propres fichiers .deb en suivant les instructions de ce post génial (merci à Maruk qui me l'a indiqué dans les forums d'ubuntu-fr) : HOW-TO: ATI fglrx driver.

Deux précisions dans ce tutoriel, si vous avez déjà installé le pilote fglrx fourni avec Breezy, après l'avoir désinstallé en suivant les instructions il est indiqué qu'il faut redémarrer en mode ati, surtout pas ! il faut redémarrer en mode vesa. Ensuite, dans le processus de compilation des .deb, ceux-ci sont créés dans un dossier temporaire, il faut donc les déplacer dans votre dossier de travail avant la série de commandes "sudo dpkg".

Etape 5 : wifi il faut installer le paquet "linux-restricted-modules 2.6.12", ça rajoutera la gestion de la puce Atheros (madwifi) et de pas mal d'autres trucs. Il ne faut surtout pas le faire depuis le début car ça rajoute aussi fglrx mais pas la version d'Ati qui marche, il faut donc le faire à la fin pour pouvoir ajouter les pilotes ATI officiels.

Voilà, en gros c'est fini pour l'instant, reste plein de choses à régler (pas trouvé comment paramétrer le touchpad et tous les paramètres avancés du clavier tels que la lunimosité de l'écran ou le passage sur un écran externe), mais déjà c'est utilisable. Un bémol toutefois par rapport à mes installations d'hoary sur des écrans CRT, le lissage des polices d'écran est très très inférieur à cleartype sur windows ou à celui de MacOSX, autant ce n'est pas flagrant du tout avec un écran classique, autant c'est évident sur un TFT. Avec windows, outre le fait que les polices sont plus nettes, quel que soit l'angle sous lequel je regarde l'écran, les police sont bien lissées, alors que sous ubuntu j'ai intérêt à être bien dans l'axe, ce qui est casse-pieds. J'ai suivi des tas de tutos pour améliorer ça mais ça n'a pas changé grand chose.

Deux mots sur ce nouveau portable. C'est un achat imprévu dans mon budget, mon portable précédent m'ayant laché. J'ai donc cherché une machine pas chère mais avec un bon écran. Ce modèle est très bien, j'ai acheté le dernier modèle d'expo chez carrefour et ils m'ont offert une année de garantie supplémentaire, donc pour 800€ je me retrouve avec un portable 15"4 (1280x800), celeron 370M, wifi, 60Go, 512Mo, bonne connectique... (caractéristiques du portable) En plus elle est assez bien finie, c'est en gros la même config que j'avais avant mais mieux finie et 500€ moins cher qu'il y a deux ans ! Le seul véritable reproche que je ferais à cette machine c'est la disposition des touches du clavier que je trouve spéciale, trop éloignée d'une disposition classique (ceci dit, le clavier a une frappre très franche).

Haut de page